L'organisation : d'hier à aujourd'hui

Après le décès de De Lamarre en 1955,
le Québec n'entend plus parler d'exploits "d'hommes forts. "

Dans les années 1980, le gouvernement du Québec lance une lutte contre la sédentarité, Santé Canada fait des efforts pour endiguer la vague de l'inactivité physique, encourage et appuie les Canadiens à devenir physiquement plus actifs, et nous voyons apparaître quantité de salles de conditionnement et de gymnases.

Les bienfaits de l'activité physique se font sentir et l'engouement pour les prouesses de force physique renaît.

De 1985 à 1988,

nous avons pu voir sur les réseaux de télévision, le DÉFI MARK TEN. Ce défi, qui comporte toujours les mêmes quatre épreuves, est présenté au Québec et invite les potentiels "hommes forts " de la planète. En 1987, le DÉFI MARK TEN a été remporté par Marco Fortier et Claude Labonté, deux Québécois pur laine. Malheureusement, suite à la réglementation sur l'affichage des produits du tabac, l'organisation du Défi Mark Ten a perdu son commanditaire et, par le fait même, l'organisation est tombée à l'eau.


Top


LES DÉBUTS DE
" L'HOMME FORT DOLBEAU-MISTASSINI….. "

En 1996, l'idée de faire renaître ce genre de compétition de force a germé dans la tête de deux adeptes de musculation : Francis Rousseau et Stéphane Houde.

S'inspirant des émissions d'hommes forts que le Réseau des sports présente, nos deux gaillards, avec l'aide d'amis et de quelques commanditaires, construisent leurs propres épreuves et font revivre ce genre de compétition au Québec.


Top


PREMIÈRE ÉDITION 1997
COMPÉTITION RÉGIONALE


Pour la toute première édition, nos deux fondateurs décident d'organiser une compétition de niveau régional, dans la cour du Motel Datsun à Dolbeau-Mistassini. Seize athlètes, répartis dans deux catégories, se disputent le titre de " L'homme Fort Molson 1997 ".

Pensant attirer seulement les " gars de gymnase ", quelle ne fut pas leur surprise de constater que ce genre de spectacle attirait aussi " Monsieur-tout-le-monde ". Malgré le peu de publicité, plus de 1500 personnes assistent aux cinq épreuves qui y sont présenté. Francis et Stéphane reçoivent de nombreux éloges de la part des commanditaires qui leur avaient fait confiance.


Top


DEUXIÈME EDITION 1998
COMPÉTITION INVITATION


L'organisation présente une compétition provinciale invitation. Pour la première fois, les athlètes doivent s'affronter dans une qualification pour pouvoir accéder à la grande finale.

Lors de la cette édition, environ 2000 personnes en deux jours viennent encourager les athlètes, ce qui permet de constater la popularité de ce genre de spectacle qui, faut-il le mentionner, est non-violent.


Top


TROISIEME ÉDITION 1999
CHAMPIONNAT PROVINCIAL


Ce championnat regroupe les athlètes des quatre coins du Québec qui ont obtenu leur qualification à l'issue de championnats régionaux présentés à différents endroits dans la province.

Ronald Trottier, un personnage très coloré, mesurant 6'3'', pesant 292 livres, se voit octroyer un laissez-passer pour le championnat canadien 1999, grâce à sa victoire.


Top


QUATRIÈME ÉDITION 2000
PREMIER CHAMPIONNAT
PROVINCIAL SANCTIONNÉ


Suite au succès remporté lors de la troisième édition, et fort de l'expérience acquise, la Fédération canadienne des athlètes de force (FCAF) confie de nouveau le championnat provincial à " L'HOMME FORT DOLBEAU-MISTASSINI ". Les athlètes qui ont eu le privilège de participer à l'édition 1999 sont enthousiasmes de revenir dans la région du Saguenay- Lac-St-Jean, plus précisément à Dolbeau-Mistassini, pour participer au deuxième championnat provincial.

L'accueil chaleureux des gens de Dolbeau-Mistassini, le professionnalisme de l'organisation et l'originalité des épreuves font, encore une fois, de la 4ième édition un grand succès.

Cette compétition fait connaître Jessen Paulin, un timide colosse de Senneterre en Abitibi. L'étudiant en chimie mesurant 6'2'' pesant 290 lbs remporte la première place et se mérite un laissez-passer pour le championnat canadien 2000, où il offre une bonne performance et se classe deuxième, derrière Hugo Girard. Depuis ce temps, Jessen et Hugo s'entraînent ensemble à Gatineau.


Top


CINQUIÈME ÉDITION 2001
CHAMPIONNAT CANADIEN


Pour l'édition 2001, " L'HOMME FORT DOLBEAU-MISTASSINI " se voit attribuer le prestigieux championnat canadien par la Fédération des athlètes de force du Canada(FCAF).

C'est donc à Dolbeau-Mistassini que les seize hommes les plus forts au pays se disputent le titre de " L'homme le plus fort du Canada ". Cette édition restera gravée à jamais dans la mémoire de bien des gens puisque sans aucun doute, au dire des médias régionaux, la compétition est l'événement de l'été au Saguenay-Lac-St-Jean. Tout près de 4 500 personnes assistent aux deux jours de compétition et elles repartent fascinées par le spectacle offert.

L'aréna du secteur Dolbeau est rempli à sa pleine capacité. Devant une foule déchaînée, Hugo Girard remporte une fois de plus le championnat canadien.

La cinquième édition fait découvrir aux Québécois un sympathique Ontarien de 6' 5'', et 335 lbs, Monsieur Travis Lyndon. Celui-ci offre tout un spectacle lors de la deuxième journée de compétition en remportant les quatre épreuves au programme.


Top


SIXIÈME ÉDITION 2002
DÉFI INTERNATIONAL


Le championnat canadien étant accordé à la ville de North Bay en Ontario, " L'HOMME FORT DOLBEAU-MISTASSINI" est placé devant deux choix : prendre une année sabbatique ou organiser une compétition de calibre supérieur. Il n'est surtout pas question de tenir un événement moindre que celui présenté en 2001. Depuis le début, nos gens apprécient beaucoup ce genre d'activité et il n'est pas convenable de leur offrir un sous-produit. C'est ainsi que naît une compétition internationale, qui réunit les douze hommes les plus forts de la planète.

Une compétition d'une telle envergure est une première au Canada. Le président de la Fédération internationale des athlètes de force (IFSA) l'Écossais Douglas Edmunds, qui est aussi juge international désigné, accepte l'invitation de notre organisation d'y participer en tant que juge officiel. Monsieur Edmunds, personnage très coloré qui possède un fort accent britannique, repart dans son pays en affirmant qu'un lien s'est tissé entre le Québec et l'Ecosse, ainsi que le reste du monde, en ce qui attrait aux athlètes de force.

Un producteur privé montréalais vient produire une émission de deux heures qui sera diffusée sur le réseau RDS un peu plus tard dans l'année. Les cotes d'écoute de l'événement frisent les 110 000 auditeurs. Monsieur Robert Turcotte, responsable de la programmation au réseau RDS, se dit impressionné par le spectacle et désire répéter l'entente pour la prochaine édition.


L'événement est grandement médiatisé dans les journaux locaux et régionaux. Monsieur Paul-Armand Girard, journaliste au Progrès du Saguenay, écrit : " Rémi Bouchard assume la présidence d'une organisation qui possède en même temps de la détermination et de l'assurance. La 6ième édition de L'Homme Fort Dolbeau-Mistassini est effectivement le fruit d'une décision audacieuse… " (Le Quotidien, édition du 26 mai 2002.)

Sans la collaboration étroite de la Ville de Dolbeau-Mistassini, des généreux commanditaires, des bénévoles et de la population du milieu, il serait impossible de réaliser un tel défi. Ce qui arrive à l'organisation est à l'image du dynamisme des gens du milieu. En deux jours, plus de 6 000 personnes assistent au huit épreuves à l'horaire de la compétition et au Banquet des Champions. Il faut parler de succès phénoménal et aussi de réussite totale. L'organisation atteint l'équilibre financier sur un budget de quelque 100 000$.


On peut affirmer fièrement que notre organisation est en santé. D'ailleurs, elle espère réaliser des compétitions d'envergure internationale qui font la fierté des gens du Saguenay- Lac-St-Jean.



SEPTIÈME ÉDITION 2003
CHAMPIONNAT MONDIAL
DE LA FORCE
WORLD MUSCLE POWER

Après le succès retentissant obtenu lors de la sixième édition, l'organisation" L'HOMME FORT DOLBEAU-MISTASSINI" innove encore en vous présentant rien de moins qu'une compétition de calibre mondial, à Dolbeau-Mistassini.


À quoi peut-on s'attendre?

  • Les dix athlètes les plus forts de la planète selon le classement du World's Strongest man, et les trois meilleurs Canadiens, incluant Hugo Girard;
  • Une compétition de force brute, sans violence, appréciée des jeunes et des moins jeunes;
  • Huit épreuves originales dont une nouvellement construite et qui sera présentée pour la première fois au Canada;
  • Un comité organisateur et plusieurs bénévoles s'y rattachant, qui feront de cette activité, la fierté des gens du Haut du Lac;

JOIGNEZ LES RANGS D'UNE
ÉQUIPE GAGNANTE!



| Top |